Mémoire en ce jour du 26 Décembre de l’an 1927

Mémoire
En ce jour du 26 Décembre de l’an 1927 de l’ère commune nait au ciel le maître soufi contemporain sidi Mohamed Benyelles le tlemcenien puis le damascène.
Issu d’une noble famille de la cité Zianide il a pour maître initiatique cheikh Hebri d’Ahfir qu’il accompagne aux lieux saints de l’Islam et auquel il succède. Par ce maillon il appartient à l’école soufie de sidi Boumediene. Il consacre sa vie à l’étude du soufisme et son enseignement.
Il prendra la voie de la résistance anticoloniale qui le mènera sur le chemin de l’exil de Damas en 1911. Il y fonde une zaouïa et participe à l’insurrection contre le protectorat français. Il est emprisonné puis relâché. Messali Hadj le père du nationalisme algérien est son fils spirituel.
Comme l’émir Abdelkader sidi Benyelles fut inhumé à Damas. Il y repose près de Bilal l’ethiopien premier Muezzin .
Il a laissé un diwan chanté dans les Zaouïas ainsi que des lettres theosophiques.
Il disait que Dieu veut que la créature soit ce qu’elle est.
Que Dieu sanctifie son esprit dans le monde des esprits.
Pr.Sari Ali Hikmet
président

Inscrivez-vous

Recevez par mail tous nos événements à venir !

Inscription